Travailler dans tous les domaines : une évolution lente

Au Moyen-Age, les femmes participent activement à la vie économique, c'est ainsi qu'elles travaillent dans le commerce, le textile et l'alimentation. Ce n'est pas pour cela qu'elles sont les égales de l'homme : les salaires féminins sont déjà largement inférieurs !

Jeanne d'Arc

Au fil des années, de nouveaux droits sont accordés aux femmes par une série de lois, pour citer les plus importantes :

1907 : les femmes mariées disposent librement de leurs salaires, il faudra attendre encore pour que ce soit vrai.

1908 : obtention d'un congé maternité de huit semaines, mais sans rémunération.

1920 : les femmes peuvent adhérer à un syndicat sans l'autorisation de leur mari.

1928 : obtention d'un congé maternité de deux mois rémunérés dans la fonction publique.

1942 : les femmes veuves peuvent travailler, à condition de ne pas causer de licenciement (cocasse !)

1945 : "à travail égal, salaire égal" apparait dans la législation. 

1967 : la femme a le droit d'ouvrir un compte en banque sans l'autorisation de son mari, et donc de disposer librement de son salaire (ouf ! tout arrive !)

1972 : instauration du principe de l'égalité des rémunérations, première d'une longue série qui ne sera jamais vraiment appliquée.

A l'heure actuelle, les femmes mènent de front deux activités puisqu'elles effectuent 80 % des tâches ménagères. La participation des hommes augmente de quelques minutes entre 1966 et 1986 et s'est stabilisée depuis !

Les femmes ont encore une lutte à mener.

  

                                                                                                          Marie Curie

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×