La séparation des Eglises et de l'Etat.

La loi du 9 décembre 1905 instaure la séparation des Eglises et de l'Etat.

 

Aristide Briand , député socialiste, est le rapporteur de la loi et la fait voter.

  

Article premier : la République assure la liberté de conscience. Elle garantit le libre exercice des cultes sous les seules restrictions édictées dans la loi.

Cette loi s'applique aux quatre confessions alors représentées en France : le catholicisme, la confession d'Augsbourg (protestants luthériens), les réformés (protestants calvinistes) et les israëlites. Elle met fin au Concardat (accord entre l'Eglise et l'Etat) napoléonien de 1801.

L'Eglise et la laïcité.

 

 L'Etat marque ainsi sa volonté de neutralité religieuse mais ne s'exonère pas de ses obligations. C'est ainsi que sont créées des aumôneries dans les lieux fermés (prisons, casernes, lycées, hôpitaux) et, plus tard, des émissions religieuses télévisées sur les chaines publiques.

Il n'est à ce moment-là pas encore question d'interdire de porter les signes religieux extérieurs.

Taoïste  Musulman   Judaïque Chrétien BoudhisteProtestant

 

Sur le plan financier, cette loi a deux conséquences : les religieux ne sont plus rémunérés par l'Etat qui se désintéresse de leur nomination et les biens détenus précédemment par les Eglises deviennent propriété de l'Etat mais celui-ci se réserve le droit de les confier gratuitement aux représentants des Eglises pour l'exercice des cultes.

Pour les Eglises, cette opération va s'avérer plutôt profitable (mais on ne s'en rendra compte que plus tard) : les religieux gagnent en autonomie puisqu'ils n'ont plus de compte à rendre à l'Etat et les Eglises n'auront plus à leur charge l'entretien très coûteux des édifices existant avant la loi du 9 décembre 1905. Quant à ceux qui auront été construits après la loi, ils sont leur entière propriété.

 

 Temple protestant de l'Oratoire du Louvre à Paris

 

 

 

 

 Cathédrale d'Avranches

 

 

 

 

 Mosquée de Madaba en Jordanie

 

 

 

 

 Temple boudhiste à Bangkok en Thaïlande

 

 

 

 

 

 

 

Synagogue de Budapest en Hongrie

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site