Contre le fascisme : la Résistance française

 LA GUERRE DE 1939-1945

Alors que la guerre fait rage en France, le Général de Gaulle, exilé à Londres, lance l'Appel du 18 juin 1940 sur la BBC. Il n'existe pas de document audio de cet appel qui n'a pas été enregistré. Très peu de Français l'ont entendu en direct.

"Les chefs qui, depuis de nombreuses années, sont à la tête des armées françaises, ont formé un gouvernement. Ce gouvernement, alléguant la défaite de nos armées, s'est mis en rapport avec l'ennemi pour cesser le combat. Certes, nous avons été, nous sommes, submergés par la force mécanique, terrestre et aérienne, de l'ennemi. Infiniment plus que leur nombre, ce sont les chars, les avions, la tactique des Allemands qui ont surpris nos chefs au point de les amener là où ils en sont aujourd'hui. Mais le dernier mot est-il dit ? L'espérance doit-elle disparaître ? La défaite est-elle définitive ? Non ! Croyez-moi, moi qui vous parle en connaissance de cause et vous dis que rien n'est  perdu pour la France. Les mêmes moyens qui nous ont vaincus peuvent faire venir un jour la victoire. Car la France n'est pas seule ! Elle n'est pas seule ! Elle n'est pas seule ! Elle a un vaste Empire derrière elle. Elle peut faire bloc avec l'Empire britannique qui tient la mer et continue la lutte. Elle peut, comme l'Angleterre, utiliser sans limites l'immense industrie des Etats-Unis. Cette guerre n'est pas limitée au territoire malheureux de notre pays. Cette guerre n'est pas tranchée par la bataille de France. Cette guerre est une guerre mondiale. Toutes les fautes, tous les retards, toutes les souffrances n'empêchent pas qu'il y a, dans l'univers, tous les moyens nécessaires pour écraser un jour nos ennemis. Foudroyés aujourd'hui par la force mécanique, nous pourrons vaincre dans l'avenir par une force mécanique supérieure. Le destin du monde est là. Moi, Général de Gaulle, actuellement à Londres, j'invite les officiers et les soldats français qui se trouvent en territoire britannique ou qui viendraient à s'y trouver, avec leurs armes ou sans leurs armes, j'invite les ingénieurs et les ouvriers spécialistes des industries d'armement qui se trouvent en territoire britannique ou qui viendraient à s'y trouver, à se mettre en rapport avec moi. Quoi qu'il arrive, la flamme de la résistance française ne doit pas s'éteindre et ne s'éteindra pas. Demain, comme aujourd'hui, je parlerai à la Radio de Londres"

 Charles de Gaulle

 

 

 

 A l'origine, cet Appel a été écrit pour la résistance militaire face à un pays, l'Allemagne, et non pas contre l'idéologie nazie. Le Général de Gaulle n'avait pas prévu la Résistance sur le sol français telle qu'elle a été organisée.

Les Résistants sont des hommes et des femmes de tous âges, de toutes pensées politiques, philosophiques ou religieuses. Des étrangers intègrent la Résistance française : les antifascistes italiens, les antinazis allemands, les républicains espagnols réfugiés sur notre territoire, mais aussi des émigrés polonais, arméniens,  des juifs apatrides. Partout, ils organisent des sabotages au péril de leur vie et au nom de la liberté. Ils participent à des réseaux d'évasion, à la lutte armée dans le maquis.

  Maquisards

sabotage d'une voie ferrée

 

Isolés, ils risquaient à tout moment l'arrestation, la dénonciation, la torture et la mort. Mais poussés par le désir de voir s'effondrer le régime de Vichy et les nazis, rien ne les arrêtait.

Résistant

 avec un enfant

 

 Le "fusillé souriant"

 

Leurs actions menées en parallèle aux actions militaires eurent raison du nazisme. C'est en grande partie grâce au courage et à l'engagement sans limites de ces hommes et de ces femmes que le monde est libre.

 

 ARRET SUR IMAGE : JEAN MOULIN

Préfet à Chartres en 1940, le Général de Gaulle le charge de coordonner les actions de la résistance. Il fait preuve d'un courage exceptionnel  et organise : parachutage, atterrissage, information et presse, noyautage des administrations publiques et devient par son héroïsme le chef légitime de tous les réseaux de résistants. Il dirige le Conseil National de la Résistance (CNR).

Victime d'une trahison, il est arrêté par la gestapo à Caluire en juin 1943. Il meurt attrocement torturé sans jamais livrer un seul secret. 

 "Le véritable héroïsme n'est pas l'absence de peur mais la canalisation de la peur vers l'action."

Doric Germain (le soleil se lève au nord)

 

 

Le chant des partisans a été écrit en 1943 : paroles de Maurice Druon et Joseph Kessel, musique de Anna Marly.

C'est à l'issue du Conseil de la Résistance de 1945 que sera créée la Sécurité Sociale. Il ne faudra pas l'oublier si un jour elle est remise en cause...

Retrouvez des photos de résistants célèbres ou anonymes dans l'album photos.

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site